dimanche 28 mai 2017

[RAPPEL] : Quand un syrien rappelait la VÉRITÉ à J.Jacques BOURDIN sur RMC

Natacha Polony - Le dîner du Siècle - Le Groupe Bilderberg


Un bref cours historique de Natacha Polony sur le Diner du Siècle, le Groupe Bilderberg, les Young Leaders. Un exercice délicat car sitôt taxé de "complotisme", mais un exercice ayant le mérite de la clarté...

vendredi 26 mai 2017

De Margerie : l'énigme Total - 27 avril 2017 (France 2)


Un style inimitable pour un grand patron, un parcours hors normes, puis une mort mystérieuse : Christophe de Margerie est un homme qui fascine et intrigue. Plus de deux ans après le crash de son jet privé sur un aéroport de Moscou, l'empreinte de "Big Moustache" reste toujours aussi forte chez le pétrolier français Total.

Étrangement, dans la grande tour de La Défense, personne ne souhaite évoquer la mémoire de ce patron de génie, grande gueule et bon vivant, connu pour ses intuitions et ses talents de négociateur, tenant tête aux dirigeants des plus grands pays et n'hésitant pas à fréquenter les dictateurs. Est-ce sa mort dans des conditions étranges qui dérange ? Son héritage est-il trop lourd à porter pour les nouveaux dirigeants de Total ?
De Paris à Moscou, en passant par le Qatar, le "Document de Complément d’enquête", qui clôture la soirée de l’info, retrace en 52 minutes le parcours d'un patron unique, à la fois libre et tourmenté.

Une enquête de Jean-Karl Lambert, Muriel Boselli, Guillaume Beaufils et Xavier Puyperoux.

Jean-Joël Brégeon : Les guerres de Vendée, la plus sanglante des guerres civiles en France


Entretien avec Jean-Joël Bregeon, co-auteur avec Gérard Guicheteau de Nouvelle histoire des guerres de Vendée (Perrin).

Pascal Gauchon : Que veut Poutine ?


cerclearistote.com

jeudi 25 mai 2017

John Pilger : La guerre invisible [VOSTFR]


Ce documentaire est une critique acerbe du rôle des journalistes et des dirigeants des grands médias de masse, des principales chaines de télévisions notamment, qui sont littéralement amenés à agir comme de véritables agents de la propagande gouvernementale lors des couvertures médiatiques des guerres contemporaines, tandis que d’autres journalistes et photographes de presse, indépendants, sont en première ligne, confrontés à des dangers inimaginables, dont la mort, au nom de la liberté de la presse.

Ce film dénonce la propagande médiatique, télévisée et radiophonique notamment, lors de l’invasion de l’Afghanistan, de l’Irak, et en ce qui concerne le conflit Israël/Palestine. John Pilger a interviewé des journalistes de haut niveau et des dirigeants de médias au sujet de leur refus de donner l’antenne aux inspecteurs d’armes et aux analystes militaires des services de renseignements qui contestaient publiquement les raisons officielles de ces invasions militaires.

PIERRE LE CORF : Un jeune habitant d'Alep lance un appel aux occidentaux [FR & ENG Subs]



Karim est un jeune homme que je connais depuis que je suis arrivé, il voulait partager une journée de sa vie ici, de la guerre et un message. Prendre du recul, cesser de tout qualifier de « régime » aveuglément quand il s’agit avant tout de millions de personnes civiles qui essayent de survivre, c’est trop facile d’effacer la vie des gens en plaçant les gens dans des petites boites étiquetées pour détruire leur version de l’histoire. Ce témoignage comme tous les autres avant c’est ça, c’est une balance de la description qui est faite de la guerre pour simplement tromper les gens et légitimer cette guerre, encore aujourd’hui.

La logique veut que ce qui vous est diffusé à grande échelle et à grand coup de liasses de billets, de réseaux etc ce n’est évidemment pas pour vos beaux yeux mais personne ne vous oblige à croire ces témoignages, me croire sur parole, au contraire, je vous invite à ne rien croire, j’appelle votre intuition ou sinon vous invite simplement à prendre du recul, vous faire votre propre opinion. Karim fait parti d’un petit cercle francophone que j’ai créé pour des Syriens qui doivent ou veulent re-pratiquer le Français et a toujours répondu présent pour aider lors des projets ici, ni lui ni moi n'avons rien à gagner à faire ces vidéos, au contraire, c'est une preuve de courage de sa part de partager ce message. Vous le remarquerez, comme chacun des témoignage, ils acceptent d'être identifiés sur fb, pas de sources anonymes ou injoignables, ça ne vous surprend pas?

Les gens sont fatigués sinon épuisés de la guerre, de la situation complexe incluant les sanctions votées contre le pays en notre nom pour finir ce que le guerre sur le terrain ou derrière les clavier ne peuvent achever, affaiblir le pays par des mécanismes qui poussent les gens à partir, à perdre espoir, une guerre aussi en cols blancs ou politiques, grands organisations humanitaires respectées etc jouent de leur pseudo-respectabilité pour influer et miser sur un conflit qui semblait gagné d’avance avec tant d’intérêts à la clé. Prenez du recul, ici les gens espèrent sincèrement que vous accepterez de voir qu’ils existent, ce qu’ils ont vécu, ce qu’ils vivent, que les gens arrêtent de mourir au nom d’un mensonge. Encore une fois une guerre n’est jamais toute blanche toute noire, mais aujourd'hui on vous cache les 3/4 de l'histoire et ce sont toujours les gens, les civils d'un côté comme de l'autre qui paieront pour cette partie de poker. PLC

mercredi 24 mai 2017

Foule éparse à l'investiture de Macron : son équipe aurait demandé à France 2 des plans plus serrés



Face au peu de monde venu acclamer Emmanuel Macron lors de sa visite à l'Hôtel de Ville de Paris le jour de son investiture, un de ses conseillers aurait demandé à France 2 des plans plus serrés, selon Le Canard enchaîné.
D'après Le Canard enchaîné du 24 mai, Sylvain Fort, le conseiller en communication d'Emmanuel Macron, aurait obtenu de France 2, alors en pleine retransmission en direct, que la chaîne diffuse des plans plus serrés de sa visite à l'Hôtel de Ville de Paris le 14 mai dernier. Objectif de cette faveur gracieusement accordée au chef de l'Etat : ne pas rendre trop visible la foule très peu nombreuse qui s'était déplacée ce jour-là.

Pascal Doucet-Bon, l'un des rédacteurs en chef de la chaîne publique et chargé ce jour-là de la retransmission en direct de l'événement, aurait reçu un appel de Sylvain Fort, conseiller en communication d'Emmanuel Macron. Ce dernier se serait montré «inquiet» des nombreux plans larges diffusés en direct. Ceux-ci laissaient voir un président saluant des petits groupes sur son chemin, loin de la ferveur des grands événements républicains.


Capture d'écran de l'édition du 24 mai 2017 du Canard Enchaîné

En effet, les Parisiens avaient été invités à venir saluer leur nouveau président en ce jour de passation de pouvoir. Emmanuel Macron, comme le veut la tradition, venait rencontrer le maire de Paris, Anne Hidalgo. Néanmoins, bien que 90% des électeurs parisiens aient voté pour le candidat d'En Marche! au second tour de la présidentielle le 7 mai, l'enthousiasme populaire n'était pas visible sur le parvis de l'Hôtel de Ville : seuls quelques Parisiens et une poignée de touristes curieux étaient présents à l'arrivée du président.

Alors qu'Emmanuel Macron est régulièrement accusé par ses opposants de bénéficier des faveurs des médias, cette révélation du Canard enchaîné devrait apporter de l'eau à leur moulin. Elle fait écho à d'autres affaires similaires. Ainsi, le directeur en charge des éditions de Libération, Johan Hufnagel, avait publiquement dévoilé que son frère travaillait auprès du Premier ministre Edouard Philippe. La société des journalistes et du personnel du journal l'avait assuré de sa confiance tout en disant rester «vigilante». RT

Le point de vue de Michel Collon sur le rôle et la stratégie de l'OTAN

Conférence organisée par Intal. avec Michel Collon (Investig’Action), Lode Vanoost (DeWereldMorgen) et Veronique Coteur (Intal Globalize Solidarity) le 4 avril à Bruxelles